reinedumambo@gmail.com
418 523-5085

 


À voir :

La Ligue d’improvisation musicale de Québec

2 octobre 2017
Bleus vs Rouges

6 novembre 2017
Jaunes vs Verts

4 décembre 2017
Rouges vs Verts

8 janvier 2018
Bleus vs Jaunes

5 février 2018
Bleus vs Verts

5 mars 2018
Jaunes vs Rouges

2 avril 2018
Demi-finale

7 mai 2018
Finale

 


Les étincelles de la créativité

Le Théâtre du Trident

7 octobre 2017

Les ateliers créatifs Les Étincelles proposent un concept unique de sortie en famille. Alors que les adultes profitent de la pièce à l’affiche, les enfants de 6 à 12 ans se retrouvent dans la salle de répétition pour un atelier-théâtre où ils créent une œuvre théâtrale sur des thèmes aussi variés que le conte, la marionnette, le réchauffement d’acteur, le circuit théâtral ou encore la comédie musicale. À la fin de la représentation, les parents rejoignent les enfants pour découvrir leurs créations.

Cinq ateliers différents pendant la saison théâtrale du Trident qui seront présentés les samedis de la dernière semaine de représentation.

  • Le coût de l’atelier est de 10$ par enfant.
  • Les adultes bénéficient d’un rabais de 15% sur l’achat de leurs billets à l’unité.
  • Une formule d’abonnement est également disponible.

Le cas Joé Ferguson

Théâtre du Trident

Du 31 octobre au 25 novembre

D’Isabelle Hubert
Mise en scène : Jean-Sébastien Ouellette

Camille, étudiante en criminologie, s’intéresse à l’impact des crimes graves en milieu rural. Quand Joé, 19 ans, commet l’impensable, la jeune femme débarque au village pour tenter de comprendre la réaction de la population. Mais elle se bute à un mur de silences, de blessures et de secrets.

Moitié suspense, moitié comédie dramatique, cette pièce rit de nos travers, s’émeut de la solidarité humaine et parle avec légèreté de sujets graves.

Le cas Joé Ferguson se présente comme un casse-tête à reconstruire, une histoire captivante et émouvante qui nous dresse le portrait de la pression insupportable autant que du réconfort extraordinaire d’une communauté tissée serrée.

Accepteriez-vous que les cendres de votre mère côtoient celles d’un meurtrier?